Le Titre: Foire


ImagePeintre: Nora Musatova

Ruisseau d'art: Le realismus moderne

Technik d'original: Leinwand, öl

Technik de réplication: Das Papier nachbildend die Leinwand

Dimensions d'original: 90 x 110 cm

Dimensions de réplication: 20,5 x 24 cm     

Libéré: 2011

Prix: 10 EUR

ID: RCD00005 (EAN: 4600383000053)

Certificate...

Add to cart
Du peintre:
Nora Musatova vit le jour ŕ Prague (1931) dans une famille de peintres réputés. En effet, son grand-pčre A. Musatov fut un peintre d’icônes bien connu en Russie tsariste. Son pčre, Grigori Musatov (1889-1941), fut un membre illustre de la vieille société artistique „Umelecka beseda“ (assemblée d’artistes) ŕ Prague. On le range parmi les plus grands maîtres de la peinture tchčque d’entre-deux-guerres, ses oeuvres sont exposées dans des collections privées et publiques de différents pays, notamment aux Etats-Unis, dans la Galerie nationale de Prague. Nora compte parmi ses parents éloignés V. Borisov-Musatov (1870-1905) dont l’oeuvre est représentée dans la Galerie Tretiakov et dans des collections de renommée mondiale. Elle faisait ses études ŕ l’Académie des Beaux-Arts, ŕ la Haute Ecole d’arts appliqués, ŕ l’Académie des Arts plastiques de Prague. En 1979, Nora Musatova eut une exposition commune avec Marc Chagal ŕ Palm Beach (Floride, Etats- Unis). Aprčs la chute du régime communiste en 1989 l’artiste put exposer ŕ Prague, ŕ Londres, en Suisse, en Allemagne, en France... Elle eut cinq expositions aux Etats-Unis. La gamme de ses sujets et de ses techniques artistiques est trčs large: peinture classique ŕ l’huile sur toile, dessin ŕ la plume, aquarelle, illustrations. En 1991 elle créa 250 illustrations pour la Bible pour enfants en tchčque. Au début des années 70 elle fit renaître une technique de peinture depuis longtemps oubliée : peinture exécutée au revers d’une plaque de verre, en l’enrichissant d’une technique originale imprimant au tableau un effet tridimensionnel. Ses oeuvres traduisent les souvenirs de son enfance, son amour pour la musique et le théâtre. Son art produit une impression particuličre, trčs personnelle, harmonieuse et cohérente. Ses oeuvres reflčtent un monde réel , sont pleines de naďveté de bon enfant et de fantaisie. Elle attribue un rôle particulier ŕ l’harmonie de ses couleurs ou, plutôt, aux sons de musique produits par sa plume. Sa riche gamme de sentiments et d’associations s’alliant avec les souvenirs de son enfance, belle et insouciante, marquent son thčme préféré de cirques et de contes. Elle étale devant nous tout un monde de clowns, d’acrobates, de musiciens, d’écuyčres, ses figures ignorent l’attraction terrestre, elle remplit l’espace d’une énergie particuličre, crée un monde magique oů les sourires et les larmes font naître un équilibre fragile entre la comédie et la tragédie. Diables, bourgeois, pauvres gigolos et pierrots... tout cela se reflčte dans un tableau de verre et se transforme miraculeusement en réalité. L’oeuvre de Nora Musatova accuse un équilibre de sentiments et d’impressions hétérogčnes mais étonnement harmonieux et imprimant finalement un caractčre fini ŕ la composition de tous ses tableaux.


De la peinture:
„Un brave marchand, un gaillard hardi se rendait à la foire ... “, cette romance du XIXe s., à une mélodie tantôt crâne, tantôt triste, a poussé le peintre à reproduire sur la toile les images et les paroles de la chanson. Le tableau apparaît comme un tout, il n’illustre pas tout simplement les paroles de la vieille romance, mais offre un spectacle, une action dynamique soudainement immobilisée. Au milieu d’une foire, quelque part dans le faubourg d’une ville de province, un brave marchand portant une pelisse de renard rousse, choisit, conseillé par des jeunes filles, un châle pour sa bien-aimée. Deux femmes coiffées de châles bariolés et jaunes, sont emportées par une danse russe , accompagnée d’un virtuose de balalaïka assis sur un tonneau et d’un accordéoniste. Un couple bourgeois prend cérémonieusement du thé , pas loin d’eux un vieillard vêtu d’un surtout vert a étalé ses friandises d’Orient, un oiseleur vend un oiseau chanteur à un gamin. Près de la rivière, une paysanne, installée sur un tonneau de poissons, grignote. Un porcelet (vivant ou dessiné?) observe depuis le théâtre de marionnettes „Pétrouchka“ la vie animée de la foire. Quant au style on y constate la continuité des temps, une influence sensible des peintres „ambulants“ russes, une approche réaliste des aspects prosaïque et tragique du quotidien... La composition de toutes les figures, qui détermine la logique de l’ensemble du tableau, l’entrain et l’humour de certaines scènes font penser aux illustres „Petits Hollandais“. On voit se refléter dans l’art pittoresque du peintre contemporain les échos des styles des époques précédentes. Et c’est en cela que se manifeste son style original.
(c) 2004 ..:: RCD ::.. webDesing&Coding by DS