Le Titre: Le chemin du kolkhoze
Details... Peintre: Grigori Musatov
Ruisseau d'art: Avant-garde russe

Les créations de cette période se distinguent par leurs compositions précises, cohérentes. Ainsi, dans ce tableau, la nouvelle forme choisie par le peintre s’exprima entièrement : la puissance des couleurs et leurs combinaisons l’attestent. C’est là un lyrisme d’envergure cosmique, „à pleine voix“. Le long des haies, pieds-nus, un homme-hyperbole, suivi d’une ombre monstrueuse et encore plus hypertrophiée (un fantôme de l’Avenir !), amène sa seule mazette au kolkhoze. Or, on n’était qu’en 1931.

Le Titre: Stenka Razine
Details... Peintre: Grigori Musatov
Ruisseau d'art: Avant-garde russe

Un mode majeur épique propre à ce tableau met en relief les particularités des oeuvres de cette période: une composition précise et cohérente, dispensant la couleur de l‘objet lui-même, des nuances psychologiques manifestes, un coloris très saturé, autant de traits caractéristiques de la peinture russe. Le tableau relate l’histoire d’amour et celle d’incursions sanglantes du brigand légendaire russe. Par sa technique l’oeuvre est proche de la peinture internationale de la fin du XIXe et du début du XXe s.

Le Titre: Les grandes crues
Details... Peintre: Grigori Musatov
Ruisseau d'art: Avant-garde russe

C’est là l’une des premières créations de la « période photographique » de son oeuvre : une rétrospective du mode de vie petit-bourgeois et une collection de types le personnifiant. Par cette oeuvre le peintre s’affirme comme l’héritier naturel du Français Henri Rousseau. Sur la toile, un rêve las fait doucement agiter les couleurs d’air, les transforme en nocturnes dont les sons s’étendent au-dessus de la Volga en crue.

Le Titre: Foire
Details... Peintre: Nora Musatova
Ruisseau d'art: Le realismus moderne

„Un brave marchand, un gaillard hardi se rendait à la foire ... “, cette romance du XIXe s., à une mélodie tantôt crâne, tantôt triste, a poussé le peintre à reproduire sur la toile les images et les paroles de la chanson. Le tableau apparaît comme un tout, il n’illustre pas tout simplement les paroles de la vieille romance, mais offre un spectacle, une action dynamique soudainement immobilisée. Au milieu d’une foire, quelque part dans le faubourg d’une ville de province, un brave marchand portant une pelisse de renard rousse, choisit, conseillé par des jeunes filles, un châle pour sa bien-aimée. Deux femmes coiffées de châles bariolés et jaunes, sont emportées par une danse russe , accompagnée d’un virtuose de balalaïka assis sur un tonneau et d’un accordéoniste. Un couple bourgeois prend cérémonieusement du thé , pas loin d’eux un vieillard vêtu d’un surtout vert a étalé ses friandises d’Orient, un oiseleur vend un oiseau chanteur à un gamin. Près de la rivière, une paysanne, installée sur un tonneau de poissons, grignote. Un porcelet (vivant ou dessiné?) observe depuis le théâtre de marionnettes „Pétrouchka“ la vie animée de la foire. Quant au style on y constate la continuité des temps, une influence sensible des peintres „ambulants“ russes, une approche réaliste des aspects prosaïque et tragique du quotidien... La composition de toutes les figures, qui détermine la logique de l’ensemble du tableau, l’entrain et l’humour de certaines scènes font penser aux illustres „Petits Hollandais“. On voit se refléter dans l’art pittoresque du peintre contemporain les échos des styles des époques précédentes. Et c’est en cela que se manifeste son style original.

Le Titre: „Rosh Hashanah“ - „Le Jour de l’ An israélite à Prague“
Details... Peintre: Nora Musatova
Ruisseau d'art: Le realismus moderne

A la fin du XIXe siècle sur l’emplacement de l’actuelle rue de Paris (Parizska) et de ses ruelles fourmillait à Prague un vieu quartier juif ( Cité juive). Le Jour de l’An, le 1er Tischri, on évoquait dans la Synagogue Vieille-Nouvelle (1270), le Jour de la Création du Monde et son Créateur lui-même. Ce jour d’automne un Choffar, grande corne de bélier non ornée, retentit dans la Synagogue invitant les croyants à faire pénitence. Après l’office religieux les hommes sortent de la Synagogue aux sons de la corne appelant les habitants à prier et à procéder au repas du Nouvel An avec un poisson farci traditionnel. Le peintre a une pâte très intense :une ombre brûlée mêlée d’os noir. Seuls le jaune de cadmium des trompettes et la nacre du poisson sur un plat porté par une femme impriment des accents réalistes aux tons mélancoliques propres à l’ensemble du tableau.

Le Titre: Pianiste
Details... Peintre: Nora Musatova
Ruisseau d'art: Le realismus moderne

Une pelouse en pleine chaleur de midi. Un musicien vagabond s’approche du piano à queu pour reprendre la mélodie (le prélude „L’Après-midi d’un faune“ de Claude Debussy) que Pan, dieu des bergers, joue dans un bosquet voisin. Mais le pauvre musicien n’y parvient pas : un papillon s’installe sur son bras. On le voit le bras levé, figé de peur d’inquiéter le papillon. Des tons bluâtres-verdâtres font écho à la manière impressionniste du compositeur. La figure grotesque du pianiste harmonise le fond blanc de l’arrière-plan avec le premier. Seules les couleurs vives du papillon se distinguent sur le fond des tons lyriques du tableau.

Le Titre: La Flűte Enchantée
Details... Peintre: Nora Musatova
Ruisseau d'art: Le realismus moderne

Le tableau fait ressortir ne serait-ce qu’une partie de ce monde spitirutel complexe que le génie de Mozart nous a légué dans son ultime opéra „La Flûte Enchantée“. Le sujet de l’opéra fait penser à un conte, sa musique est étonnement légère. C’est là un combat incessant entre la lumière et les ténèbres, combat marqué par la recherche philosophique de la Raison éternelle dans l’interprétation maçonnique du prêtre Sarestro du Temple de la Sagesse. Mais l’action est mue en avant essentiellement par la Musique, cet amour omniprésent, global. Le principal personnage de l’opéra, Tamino, marche la main en main avec Pamina, sa bien-aimée, en surmontant tous les obstacles de la forêt enchantée, tous les pièges tendus par les fantômes. Malgré toutes les manigances de la Reine de la Nuit, il obtient, aidé par Papagueno et Papaguena, vendeurs d’oiseaux, le pardon et la bénédiction du Prêtre supérieur pour être heureux avec Pamina. Les trilles de la Flûte enchantée se font toujours entendre à un moment décisif, ses sons enchanteurs aident les amoureux à trouver une bonne voie à travers les ténèbres du Mal. Le peintre ne prétend point conduire le spectateur à travers le sujet, mais tente de lui rappeler, d’éveiller chez lui ces sentiments exaltants que font naître chez l’auditeur les sons enchanteurs de Mozart. L’artiste met l’accent sur l’image de la Reine de la Nuit au clair de lune, entourée de personnages de l’opéra. Les vêtements de cramoisi éclatant de la Reine de la Nuit, accentué de paillettes d’or, contrastent fortement avec la gamme de tons bleu ciel et de pastel impressionnistes.

Le Titre: L'apparition du Saint-Vladimir à Marienbad
Details... Peintre: Nora Musatova
Ruisseau d'art: Le realismus moderne

Après avoir visité l’Exposition universelle de Paris (1900) le colonel russe Rykovsky se rendit à Marienbad (Marianské Lazné) pour y subir une cure . Le traitement s’avéra si efficace que le colonel décida de marquer cet événement miraculeux. Impressionné par le triomphe de l’art architectural russe à Paris, il voulut remercier à sa façon cette station thermale pour sa guérison miraculeuse. En effet, il se rappela l’iconostase en émail et faïence dont la beauté exceptionnelle avait ébloui l’Europe à l’Exposition. Pour créer ce chef-d’oeuvre sans précédent, les maîtres du village de Kouznetsovo de la région de Tver avaient utilisé plus de 9 kilos d’or et de cobalt. Leur oeuvre leur avait valu le Grand Prix de France. La dernière nuit de son séjour à Marienbad le colonel vit un rêve prophétique: le Saint-Vladimir en personne lui suggère l’idée de témoigner sa reconnaissance à Marienbad en faisant un don à la cathédrale de Saint- Vladimir alors en construction ... Soudainement Rykovsky se réveille et ressent un fort arôme provenant d’un rosier sous sa fenêtre. Le colonel se souvient qu’encore à la veille le rosier ne fleurissait pas mais verdoyait seulement. Alors il remercie le ciel pour ce signe, ramasse une somme importante pour acheter ce bel iconostase et le présenter à cette cathédrale. Le peintre reproduit justement ce moment où le Saint-Vladimir inspire au colonel le désir de faire ce don généreux à la cathédrale. Ceux qui contemplent le tableau se retrouvent au milieu de l’action, s’y sentent entraînés, descendent avec les paroissiens les marches de la cathédrale et chantent avec un choeur un gloria, gloire à Dieu!

Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


Le Titre:
Details... Peintre:
Ruisseau d'art:


(c) 2004 ..:: RCD ::.. webDesing&Coding by DS